mercredi 3 juin 2020

Les Gestes Barrières



La pratique des gestes barrières m'est devenue coutumière, il y a de nombreuses années. Entre les mois de mars et de juin. Avec une règle à respecter systématiquement : passer au-dessus ou au-dessous. L'objectif étant de ne pas prendre le risque de mal refermer cette barrière percheronne qui se révèle être, bien souvent, d'une construction peu académique.



Si j'ai bien intégré dans mon quotidien percheron les gestes barrières, j'avoue, preuves photographiques à l'appui ci-dessous, qu'en matière de distanciation sociale, il m'arrive de ne pas respecter les règles imposées récemment, à savoir, abandon des salutations tactiles et surtout application stricte de la règle dite des "un mètre".
Mais je sais que je peux compter sur vous pour ne rien révéler de mes écarts de conduite.



















mardi 2 juin 2020

On Nous A Envoyé

Claude Segaud


Claude nous adresse quelques photos de la petite dernière, Kindie de Chaise Dieu, fille de Fabia de Chaise Dieu et Falco Gatinais.




Océane Rousset


Océane, elle, du sud de la France, nous présente Kissmy Bellemois d'Oc la petite dernière de la maison.





dimanche 31 mai 2020

Un Événement Rare


Udor de la Vande avec ses nouveaux nés : Kérylos de la Vande et Kronos de la Vande

L'élevage percheron de Sylvie et Patrice Biget, à Ménil-Erreux dans l'Orne, vient de vivre un événement exceptionnel avec une gestation gémellaire menée à terme et conclue avec la naissance viable d'une petite femelle et d'un petit mâle.
Mais l'affaire n'a pas été chose simple. Toute la famille, parents et enfants, se sont succédé pendant deux semaines, jours et nuits, auprès de la jument, Udor de la Vande, victime d'une sérieuse infection suite à la naissance, et auprès de l'un des deux nouveaux nés, Kronos de la Vande, minuscule "crevette", incapable de tenir sur ses jambes, qu'il a fallu nourrir au biberon toutes les trois heures, pendant deux semaines.
Depuis trois jours, Kérylos de la Vande, une femelle et Kronos de la Vande, le jeune mâle qui a pris son temps pour se mettre sur ses pieds, fruits d'une rencontre entre Udor de la Vande et Ut de la Vande, gambadent dans l'herbe encore verte qui entoure la maison familiale.


Les présentations : debout, robe noire, Udor de la Vande et robe blanche, Pomone de la Vande; couchés au premier plan, Kronos de la Vande, et sur la gauche, Kérylos de la Vande; couchée sur la droite, Koré de la Vande, pouliche de Pomone


Kronos et Kérylos

En cas de gestation gémellaire chez les chevaux, les chances de deux naissances viables sont extrêmement rares. "En effet, 75% des cas se soldent par un avortement, 8% des paires sont morts-nées, 7% sont si faibles que les deux meurent peu après la naissance. Dans 4% des cas, on peut sauver un poulain et dans 6% on arrive à sauver les deux",  selon Anne Cat.




Céronne, "mère adoptive", qui, confinement oblige, a pu, à de nombreuses occasions, donner le biberon à "son" poulain, très reconnaissant

Diagnostiquée par échographie, cette gestation gémellaire avait conduit à une tentative d'"écrasement" de l'un des deux fœtus. Malheureusement sans succès. Décision fut prise, alors, de laisser faire la nature.



Pomone et sa pouliche Koré


Koré de la Vande



Céronne avec Kérylos


Kronos de la Vande











vendredi 29 mai 2020

Les Premières Minutes


Vendredi 29 mai 2020
7 heures 49
Saint-Vincent-des-Prés, Sarthe

Alizée des Prés

















Élevage Martine et Lucien Collet