23 juin 2014

Un Coup D'Arrêt


L'obsolescence imposée et non consentie de son matériel informatique oblige le blog Percheron-International à entreprendre une phase de remise en forme technique.
Conjuguée à quelques voyages des personnels du susdit blog au-delà des frontières du Perche, cette cure de rajeunissement conduit Percheron-International à rester silencieux pour quelques semaines.
La reprise est fixée au 4 août... 2014.

Florentin Guillaume et Anton Laux À L'Honneur



Ils ont le sourire. Le Belge Florentin Guillaume et l'Allemand Anton Laux sont devenus, après deux jours d'une lutte épique sous le soleil et dans la poussière, champions d'Europe de débardage au cheval, respectivement en simple et en paire.

Jean-Louis Cannelle, en maître de cérémonie, avait montré la voie royale qui mène au sommet de l'Europe, sans oublier de préciser qu'elle serait semée d'embûches.

Christophe Marichaud, France.

Jean-Paul Moureau, Belgique.

Jürgen Duddek, Allemagne.

Roger Thill, Luxembourg.

Vivien Ricard, France.

Organisé par France Trait, avec en cheville ouvrière Sophie Bougel, ce championnat d'Europe de débardage au cheval s'est déroulé dans le cadre de la foire forestière Euroforest qui a réuni plus de 40000 personnes les 19, 20 et 21 juin à Saint-Bonnet-de-Joux en Saône-et-Loire.

S'il ne fallait mettre en exergue, en guise de conclusion, qu'un nombre réduit d'éléments, il conviendrait de parler avant tout de cette étonnante et encourageante jeunesse du débardage européen, avec par exemple des jeunes gens comme les Belges Florentin Guillaume, Nicolas Moureau, Mathieu Louis, les Français Léo Ricard, Vivien Ricard. À noter aussi la présence de jeunes femmes très professionnelles, les Françaises Aurélie Bardou et Christine Sallé.
De jeunes débardeurs qui ont fait preuve d'une très haute technicité de menage dans le plus grand respect de leurs animaux. Des débardeurs qui connaissent la valeur des choses et pour qui un centimètre est un centimètre... et qui ont "scotché" plus d'un spectateur par la précision de leur travail et le calme dans lequel ce travail a été réalisé. L'épreuve en simple comptait 25 engagés et celle en paire onze.

Frédéric Destailleur, France.

Gaëtan Doppel, France.

Aurélie Bardou, France.

Denis Mamino, France.

Anton Laux, Allemagne.

Mathieu Louis, Belgique.

Christine Sallé, France.

Laurent Guichard, France.

Florentin Guillaume, Belgique.

Léo Ricard, France.

Engelen Twan, Pays-Bas.

Jean-Jacques Séité, France.

François Barchon, Belgique.

Nicolas Moureau, Belgique.

Résultats.
Après une phase éliminatoire, 5 concurrents ont été sélectionnés pour disputer la finale en simple et 4 pour la finale en paire.

Finale en simple :
1. Florentin Guillaume
2. Nicolas Moureau
3. Jean-Paul Moureau
4. Jean-Jacques Séité
5. Christophe Marichaud

Finale en paire :
1. Anton Laux
2. Mathieu Louis
3 ex aequo. Léo Ricard, Florentin Guillaume

Matinée Percheronne À Argentan



Nous passons la matinée à Argentan, dans l'Orne, en compagnie de Stéphane Alenne, qui mène une jument percheronne, et de Frédéric Lefèvre. Les deux hommes assurent la collecte de corbeilles dans le centre ville, au total une cinquantaine de corbeilles à vider.
C'est en 1994 que la ville d'Argentan a introduit le cheval en ville, avec dans un premier temps des activités de tourisme auxquelles se sont ajoutés de l'entretien d'espaces verts et des collectes de déchets. Depuis les débuts du cheval en ville, c'est Stéphane Alenne qui assure l'entretien des chevaux au quotidien et le menage pendant les périodes de travail. Actuellement, l'écurie des chevaux territoriaux d'Argentan est composée de deux percheronnes, Annabelle et Violette d'Aunou. À noter que la gestion des chevaux est assez originale à Argentan puisque les deux percheronnes sont louées par la ville à deux éleveurs de la région. Les juments retournent à l'herbe chez leurs propriétaires les samedis, dimanches et lundis. Ces propriétaires ont à leur charge l'entretien des ferrures et le suivi sanitaire des juments. Quant à la ville, elle fournit la paille et le foin pendant la période de travail, et le matériel (benne, harnais, colliers) est aussi à sa charge. Bien évidemment, la ville assume la pleine responsabilité en cas d'accident survenu pendant le travail.







21 juin 2014

On Nous A Envoyé

Bernard Defrain.

Après un hiver paresseux pour cause d'humidité, Pensée la boulonnaise a repris le travail.
« Le soleil  est enfin revenu sur la vallée de la Somme. Voici quelques-unes de nos occupations du moment. Les photos de fauchage sont du mercredi 11 juin et celles du fanage du vendredi 13 (j’ai enfin pu essayer la faneuse ramenée début octobre 2013 du Chinaillon, dans le col de la Colombière). Les photos du binage et du buttage ont 2 à 3 semaines ».








Virginia Kouyoumdjian.
Appareil photo en main, Virginia a assisté à la course de percherons montés de Mondoubleau.

« Cette course a été gagnée par Eric Albert sur Sireine de Prainville, avec en deuxième place Alexis Hamon sur Sylvain, et en troisième place Ludivine Charlemagne sur Sissy d'Albe ».


Claude Segaud.

À Chaise-Dieu-du-Theil, il n'y a pas que les enfants qui ont adopté la traction animale. La population de la commune s'y met aussi. Une commune voisine, séduite, semble aussi franchir le pas.

Jean-Marie Rousset.
Venu de Montpellier pour participer au colloque sur le cheval percheron au travail, Jean-Marie Rousset s'est rendu, avant de regagner le sud, sur la tombe de Roger Vallée à Cherré dans la Sarthe.

« Je suis allé au cimetière de Cherré. J'ai fait deux ou trois photos de la tombe de Roger. Voici également la photo qui a permis au sculpteur de graver la tombe. Nous l'avions prise lors d'un Téléthon en 2004, il s'agit de Idem et Ira Bellêmois, le dernier attelage de Roger. Ces chevaux sont magnifiques et super à l'attelage, ils nous ont tout appris et accompagnés dans toutes nos activités. Aujourd'hui, ils ont dix-huit ans et passent des jours tranquilles dans leur champ ».


 


Dernier Regard Sur Les Sentiers Des Vignes




Une dernière série d'images pour conclure la 3ème édition des Sentiers des Vignes, organisée par l'association Attelage Bourbonnais, à Saint-Pourçain-sur-Sioule.