jeudi 19 octobre 2017

Chassé La Pluie


La pluie arrive.
Guillaume rentre la tête dans les épaules.

Pendant ce temps-là...









Ainsi va la vie à Chassé

mardi 17 octobre 2017

Black Boy, Good Boy



And the winner is... Black Boy.
Le reproducteur percheron, propriété de l'ANEP et en station chez Bernard Boblet pour la saison de monte à venir, a  remporté la course de percherons montés qui a eu lieu en fin de réunion hippique sur l'hippodrome du Haras du Pin, dimanche 15 octobre devançant Danube de l'Ambou, Auditeur du Gué, Biguine du Bon Rû et Qésako de la Chapelle.




Cavalières et cavaliers, Isabelle, Julie, Léa, Valérie et Julien au pied du mur











À l'issue de la course, l'organisation a offert une coupe à bulles au groupe de membres et supporters du Syndicat ornais du cheval percheron.

Suite à ce verre de l'amitié, on a noté avec surprise qu'un membre du Syndicat ornais, réputé pourtant solide gaillard, manquait quelque peu de discernement après seulement quelques lampées de liquide à bulles. Inquiétant avant la Soirée percheronne de ce samedi à venir.

À L'Affiche

Une Foire Aux Poulains

Samedi prochain le 21 octobre dans le Cher au Chatelet-en-Berry
Renseignements           
 06 74 16 64 37

Un Repas Festif


Le samedi 28 octobre à Boëssé-le-sec dans la Sarthe
Renseignements 
06 83 61 20 74

dimanche 15 octobre 2017

Dispersion De L'Écurie Guy Merel


La dispersion, par vente aux enchères, de l'écurie percheronne diligencière de Guy Merel décédé il y a quelques mois, restera certainement un des événements percherons majeurs de l'année 2017.

Une grande partie de la famille percheronne s'était donné rendez-vous à la ferme de Vanoise à Margon en Eure-et-loir, haut lieu de l'élevage percheron de type diligencier. Absent des concours Modèles & Allures depuis de nombreuses années, Guy Merel s'était cependant forgé en un peu plus de deux décennies une solide réputation d'éleveur de chevaux percherons légers. Il y a d'ailleurs une certaine ironie à voir Patrice Biget, qui a été en 1992 avec Philippe de Quatrebarbes et François Chouanard à l'époque respectivement directeur du Haras du Pin et président de la SHPF l'un des artisans de l'achat de l'étalon percheron américain Silver Shadow Sheik qui a abouti à la création de la catégorie "diligencier" sur les concours, officier en tant que commissaire-priseur de cette vente.

Au total 22 percherons, poulains de l'année, jeunes mâles et juments sont passés sous le marteau de Maître Patrice Biget au cours de cet après-midi du samedi 14 septembre. Au regard des prix actuels du marché, on peut considérer que la plupart des chevaux ont été très bien vendus, certains atteignant même des prix très inhabituels. La présence des plus importantes maisons d'élevage, intéressées apparemment par la génétique de l'élevage de Vanoise explique ces prix élevés.
En ce qui concerne les poulains, deux produits de Titus de Vanoise, Hermès de Vanoise et Héroïne de Vanoise ont atteint 3400 et 2900 €. (Tous les prix cités s'entendent frais inclus). Pour les juments, Baronne de Vanoise et Volga  de Vanoise, toutes deux de Rivulus de la Vande ont atteint 4200 et 4100 €. À signaler encore, du côté du matériel qu'un omnibus a atteint la somme de 4200 €.

Si l'élevage de Vanoise appartient désormais au passé, nul doute que la génétique de Vanoise coulera à jamais dans les veines percheronnes.








 Lionel Blanchet, président de la SHPF, a remis à Vincent Merel une plaque "Naisseur" pour marquer le  titre de Champion Trait 2017 remporté par Disco de Vanoise, présenté par l'élevage des Forges, lors du récent concours national de la race au Haras de Pin.