samedi 9 février 2008

Traits du Nord, traits des brumes

Avec 350 mares, la forêt domaniale de Marchiennes et ses 800 ha, dans le département du Nord, forme un espace naturel remarquable classé Natura 2000.
Cette zone humide -très humide en ce moment- qui accueille tritons et grenouilles en grand nombre et aussi des plantes particulières comme le rorripe amphibie et la lentille à trois lobes bénéficie d'attentions spécifiques de la part des gestionnaires forestiers. Les chevaux débardeurs, nouveaux artisans de l'entretien des espaces naturels fragiles, y sont fréquemment mis à contribution.
Depuis quelques semaines, Fabrice Desort procède à un relevé de couvert, c'est-à-dire à l'élimination du taillis sous chênaie afin de faciliter la pousse du semis naturel. Pour l'aider dans sa tâche,Loriane, 9 ans, et Quinquin, 4 ans, deux traits du Nord. Fabrice n'est pas un débardeur tout à fait comme les autres. Il oeuvre en effet dans le cadre du Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut qui a développé depuis plusieurs années un pôle d'activités très dynamique autour des chevaux de travail en partenariat avec le Syndicat de race Traits du Nord.
Aux premières heures du jour, les traits du Nord se transforment en traits des brumes, silhouettes fantômatiques surgies d'un passé antérieur occupées à la reconquête de quelques parcelles d'un monde imparfait.
JLD.
Photos : Loriane au travail. Quinquin en photo dans quelques jours.

1 commentaire:

Lydie a dit…

ces photos sont très très belles, tiens je vais les prendre pour les mettre sur le mien de blog..........je plaisante, mais sans rire, tu as eu des problèmes avec tes photos?