mercredi 9 septembre 2009

Des percherons à Monaco

Des percherons pour ramasser les ordures dans les rues monégasques, c'est une réalité depuis deux ans pendant la période estivale.
Tous les matins entre 10 heures et midi, Mimosa et Kaïd du Buat, deux entiers percherons, montent vers la Place du Palais princier pour assurer le ramassage des cartons. Arrivés sur la place, ils prennent même en charge les poubelles du palais. Les nombreux touristes qui se pressent jouent de l'appareil photo à n'en plus finir pour immortaliser cette scène étonnante.
Issu d'une famille de charretiers depuis cinq générations, Mario Ribéri, de Tende dans les Alpes-Maritimes, connaît la race percheronne. "A 12 ans, j'étais déjà juché sur un percheron". Alors, quand il a appris que la Principauté verrait d'un bon oeil des chevaux dans les rues, il a proposé ses services.
Mimosa et Kaïd sont hébergés pendant la période estivale dans de confortables écuries en bois construites par la Société monégasque d'assainissement (SMA). Pour la collecte, ils tirent une charrette en bois de chêne et de châtaignier identique à celles qui étaient utilisées dans la Principauté dans les années 1900. Un nouveau chariot, plus léger, devrait être mis en service prochainement. Il s'agit d'une réplique des véhicules hippomobiles utilisés après les années 1920.
Dans quelques jours, Mario Ribéri et son ripper Philippe Morla vont terminer leur 2ème saison de ramassage de cartons dans les rues monégasques. Quelques mois à attendre avant leur retour, au début de l'été 2010.

2 commentaires:

Lydie a dit…

Bravo et merci pour ces belles rencontres. C'est vraiment plaisant de découvrir autant de personnes qui utilisent nos beaux chevaux. Ca donne espoir!

Charly Perisi a dit…

Super sympa et totalement méconnu. Bravo à Manu de faire passer cette info.