samedi 11 février 2017

Ils Nous Enfument...


En matière d'enfumage, tout semble indiquer que le milieu politique joue de longue date dans la cour des grands. Inégalable ! Certains, mauvaises langues sans doute, diront que l'enfumage touche aussi le milieu du cheval de trait.
Mais l'enfumage est aussi une pratique courante pour une partie de la maréchalerie. Il suffit pour s'en convaincre de regarder des images d'un maréchal-ferrant au travail. Tiens, au hasard... Jean-Yves Rolland.
En voilà un qui est passé maître dans l'art de l'enfumage. Confiez-lui un percheron et hop, ni vu ni connu, j't'embrouille et j't'enfume. Nous l'avons rencontré il y a quelques jours parant au plus pressé. Le plus pressé en ce moment, c'est le Salon de l'Agriculture. Alors, Dynamic et Étrière d'Atout ont fait à tour de rôle l'objet d'un enfumage en règle. Mais Gérard Poirier et Alain Patout n'ont pas été dupes. Ils ne se sont pas gênés pour dire à Jean-Yves Rolland, à plusieurs reprises : "Ah, Jean-Yves, tu nous enfumes...!".













Jean-Yves Rolland
06.22.94.67.14.

5 commentaires:

Marcel BINET a dit…

Bonjour à tous
L'avantage c'est que ça conserve !!!!!!!!!!
Marcel

NICOLAS PICHERIT a dit…

Bravo Jean-Yves!! Encore félicitations pour ton travail :)

Brigitte Guillaume a dit…

Il n'y a pas que la politique qui végète dans un brouillard des plus opaque...
Allez voir sur le site internet de la SFET, appuyez sur l'onglet "Équidés & Vente" et vous découvrirez des photos de fabuleux chevaux de trait dignes d'un 1er Avril ???
Ensuite, pour vous remonter le moral, allez sur la page facebook "Équidés & vente, Groupe public" et vous découvrirez que le monde paysan est obligé de donner ses chevaux tellement les temps sont durs !

Sylviane Letertre a dit…

Mais naaaaan, Brigitte, ils ne les donnent pas, leurs chevaux, ils amorcent le client. Gratuit = mp (message privé, si tu veux le savoir, le prix). Ils s'enfument, j'te dis...
Au s'fait, toi, ça va ?

Brigitte Guillaume a dit…

Je vais bien Sylviane, merci !
Mais revenons-en au s'fait...
Nous ne devrions pas trouver au sein de la SFET, société au combien incontournable dans le monde équin actuel, des techniques commerciales dignes des plus Grandes Enseignes, et qui sont, en ce moment même, très décriées sur les sites de vente. Appâter le client ne se fait aucunement de cette manière. En effet, le vendeur est normalement dans l'obligation de respecter l'exactitude des prix qu'il affiche, et ne devrait donc pas vendre en dessus de celui indiqué. Donc Gratuit = Gratuit !
Laissons à la Politique le monopole de l'enfumage !