dimanche 11 janvier 2009

Au marché avec Jean-Louis

Il fallait être courageux samedi pour aller vendre ses produits fermiers sur le marché de Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir). A son arrivée place Saint-Pol vers 8 heures, Jean-Louis Lefrançois a consulté son thermomètre. Il faisait -10° C.
Comme chaque samedi matin, Nino a fait les huit kilomètres qui séparent Condeau et Nogent en tirant le véhicule réfrigéré obligatoire pour vendre fromages, crème et beurre en toutes saisons.
Au retour en début d'après-midi, Nicole attendait Nino et Jean-Louis avec un café chaud pour l'un et une belle botte de foin pour l'autre, ou... l'inverse !
Cela fait presque 30 ans que Nicole et Jean-Louis se sont installés dans le Perche où ils vivent avec leurs animaux sur une ferme herbagère de 36 hectares, l'Angenardière. Les fromages, beurre et crème qu'ils produisent sont commercialisés en partie à la ferme et pour l'essentiel sur le marché hebdomadaire de Nogent-le-Rotrou. La traction animale a toujours fait partie du mode de vie de Nicole et Jean-Louis qui, au printemps et en été, accomplissent les travaux de l'herbe -coupe, fanage, transport de balles rondes- avec leurs chevaux percherons.
JLD.

5 commentaires:

Valérie a dit…

C'est extraordinaire, j'ai déjà vu un percheron de Monsieur Jean-Louis sur TF1 et je compte bien le visiter au marché de Nogent et mieux encore acheter de la crème et du fromage...
Madame Nicole et Monsieur Jean-Louis c'est merveilleux ce que vous faites je suis admirative !!!

bodet a dit…

bonjour Jean-Léo,
On s'est rencontré à la fête du percheron et j'apprécie beaucoup tes photo-reportages ainsi que ton fil conducteur.
Je cherche des infos sur la coupe du foin par traction animale : as-tu des liens et/ou ouvrages à me communiquer ?

amicalement
fabrice

mari a dit…

C'est super de travailler à l'ancienne et de respecter la nature dans nôtre magnifique perche qui se dégrade lentement mais...espèrons que certains suivent le modèle de Jean-Louis et Nicole pour continuer à voir des chevaux dans les champs et non uniquement au musée .Rendez-vous dans 20 ans!!!!

patricia a dit…

Vous êtes super. C'est magnifique ce que vous faites. Je n'en veux pas du tout à Eric(votre fils qui nous a privé d'un super bon maréchal, ici en Belgique, pour prendre votre relève et vous aider) . J'espère que toute sa petite famille va bien. j'ai eu des nouvelles par Jonathan Renard. Merci de remettre mon bonjour et toute mon amitié, à Eric, Julie, Lison, Coline, et la petite Florette.
Dites à Eric , que Flicka a été ferrée par Jonathan il y a une semaine et que jusqu'à présent elle se porte bien. J'espère un jour vous rendre visite ! Patricia de Cobreville (Belgique)

Bertrand a dit…

Coucou la famille Lefrançois,

C'est vrai que le départ d'Erik va priver les ardennais d'un super maréchal-ferrant...Et la tasse de thé de l'accueillante et gentille Julie vont aussi manquer...
Nous les avons précédés de 3 ans dans leur envie de changer d'air, de région, de pays puisque nous sommes installés depuis 3 ans en Aveyron, pas mal non plus mais quand nous voyons les photos de l'Angenardière et votre mode de vie, ça nous laisse admiratifs et rêveurs...
Que leurs 3 petites chéries ont de la chance...!!!
Ont-ils terminé leur déménagement, sont-ils déjà installés?
Remettez nos amitiés à Julie, Erik, Lison, Coline et Florette...On se réjouis de les revoir, enfin maintenant, seulement 500 km nous séparent ça diminue...
Gros bisousssss à tous,... bonne continuation dans votre magnifique entreprise et bonne chance pour les nouveaux arrivés!