jeudi 20 juin 2013

Une Belle Nébuleuse


















Nous avions rencontré Alain Pronko à deux reprises il y a quelques mois à l'Écomusée du Perche lors de réunions qui devaient conduire à la structuration de la branche Utilisation de la SHPF. Nous nous étions promis de le revoir dans la vigne du côté de Vendôme. C'est chose faite. Ce jour-là, Alain Pronko était accompagné de Nébuleuse, une belle ardennaise, pour un travail de décavaillonnage. En effet, le percheron laboureur utilisé habituellement par Alain Pronko avait bien, ce matin-là, bon œil mais pas bon pied. Bref, une indisposition passagère.
Prestataire de services basé en Sologne, Alain Pronko intervient sur deux ou trois domaines, et cela depuis trois ans qu'il exerce cette activité de laboureur vigneron à temps plein. Alain Pronko n'est pas pour autant néophyte dans l'utilisation du cheval. Il a en effet derrière lui une très longue expérience du débourrage et de l'utilisation des chevaux. Une expérience commencée dès l'âge de 14 ans.
À l'heure où la caractérisation du cheval de travail fait l'objet de travaux sérieux, Alain Pronko nous a livré quelques-unes de ses convictions, parlant de la race, du mental, de la polyvalence nécessaire du cheval de travail, précisant pour terminer que le cheval de robe foncée et ses problèmes de transpiration en forte chaleur n'avait guère ses faveurs.
Nébuleuse, dite Belle, s'est parfaitement bien acquittée de sa tâche de décavaillonnage, appréciant tout particulièrement le garde-manger herbeux qui entourait cette parcelle, faute semble-t-il d'un entretien effectué dans les temps.
Un écrin herbeux photographiquement intéressant mais peut-être peu du goût du meneur.




















Les Écuries du Plessis
Céline et Alain Pronko
406, chemin du Plessis
41250 Fontaines-en-Sologne
02.54.74.28.81.
06.64.96.97.66.

3 commentaires:

Unknown a dit…

Bonjour Jean-Léo,
Merci pour ce reportage sur moi.
Peux-tu juste corriger le numéro de téléphone fixe qui a changé et qui est maintenant le 02-54-74-28-81.
Et dans ton texte tu écris "Nébuleuse, dite Belle, s'est parfaitement bien acquittée...", le surnom de ma jument n'est pas Belle mais Bulle !
Merci
Alain PRONKO

JLD a dit…

Merci Alain pour ces rectificatifs. Et présente mes excuses à Bulle ! Bon, évidemment, mon titre ne vaut plus rien, mais tant pis pour moi...

Brigitte Guillaume a dit…

Le photographe était sûrement un peu dans les " nuages" lors de son reportage...
Je peux proposer un autre titre mais je ne sais pas si Jean-Léo va apprécier :
" C'est raide Bulle ? "