jeudi 6 août 2015

Comme À 20 Ans




Le concours de traction qui vient de se dérouler à Tennie dans la Sarthe, dans le cadre inhabituel du Festival de la Force, nous aura permis de découvrir un aspect inconnu de la vie de l'un des piliers de la race percheronne, Pierre-Yves Berger.
Dans un "coming out" inattendu, Pierre-Yves nous a révélé avoir été, alors qu'il était dans la force de l'âge, l'une des figures marquantes du Festival de la Force, ayant même été à deux reprises sacré champion de l'année et ayant été détenteur du record du soulever de ballot de paille avec un score de 43 en 3 minutes. Un record qui tient toujours presque une vingtaine d'années plus tard.

À la fin du concours de traction, Pierre-Yves a renoué avec son passé de Monsieur Muscles en s'alignant, comme au temps de ses 20 ans, à l'épreuve du soulever de ballot de paille. Force est de constater que l'étalonnier percheron sarthois a conservé de beaux restes puisqu'en 3 minutes, on a entendu à 40 reprises la cloche sanctionnant un soulever réussi.






Un départ musclé pour Briscard de Lucé.

Discret mais toujours disponible, Bernard Julienne.

Kokette de Lucé dans les starting-blocks.

5 commentaires:

Brigitte Guillaume a dit…

L'avenir du Cheval Percheron étant sur la corde raide, il faut bien se diversifier...

Marcel Binet a dit…

Bonjour à tous
J'aurais pensé chère Brigitte que vous auriez mis comme commentaire "quel bel homme"
Marcel

Brigitte Guillaume a dit…

Eh bien non Marcel, ce genre de commentaire est au-dessus de mes forces !

Pierre-Yves a dit…

Je veux tout d'abord remercier la commune de Tennie et son comité des fetes pour l' accueil de notre concours de traction.Beau terrain et beau soleil,ils sont forts à Tennie!
je remercie les participants avec leur chevaux qui ont fait des performances
surhumaine ou surequine.3 sur 5 ont tiré 1600kg en simple.
en ce qui concerne les epreuves du festivale de la force de tennie, les hommes et les femmes du secteur sportifs et musclés ne louperaient pour rien ce rendez-vous,ma jeunesse n'y a pas echappé ,mon frère et moi avions remporté à plusieurs reprises la course de la botte ronde et du sac de blé de 80 kg.Le monté du ballot demande une certaine technique pour gagner et je ne peux pas vous en dire plus.
Pourvu que ça dur! Pierre-Yves

Doriane LAURENT a dit…

Et il faut des supporters pour booster tout ça ;-)