samedi 14 novembre 2009

Un Scoop Qui Fait Pschitt

Une scène banale de débardage quelque part en Bretagne, direz-vous.
Pas si sûr...
L'utilisation d'un puissant téléobjectif, l'arme fatale des paparazzi, me confirme que nous sommes bien en présence de deux débardeurs finistériens, les Séité père & fils.
L'examen attentif des allers et venues me fait penser qu'il y a quelque chose qui cloche.
Une planque prolongée dans les feuillages aux couleurs d'automne du bois de Kercadoré en bordure du Scorff sur la commune de Queven dans le Morbihan vient lever les derniers doutes.
Jean-Jacques et Vincent Séité sont passés au percheron.
Enfin, un vrai scoop dans une vie de photographe "traits" qui manquait sérieusement de piment.
Reste à négocier ces clichés.
Auprès de la Société hippique percheronne, qui pourra se targuer d'une belle prise ? Auprès du Syndicat breton, qui voudra à tout prix empêcher la publication des photos compromettantes ?
Je profite du couvert foliaire pour m' approcher sans être vu. N'est-ce pas Claude "Max" Pot et sa compagne, venus de Bourgogne, qui rendent visite à leurs amis débardeurs ? En tendant l'oreille, quelques bribes de conversation me parviennent. "... Robin Knight... percheron... formation... Saint-Cloud... Savoureux, aussi...".
Cela me semble clair. Il y aurait deux percherons, Savoureux et Robin Knight, venus là pour apprendre le métier de débardeur, avant de rejoindre l'association Espaces qui gère l'activité traction animale dans le Parc de Saint-Cloud.
J'en sais assez, mais je continue à observer la scène. Les deux chevaux bretons paraissent aussi bien intrigués par l'intrus.
A voir les arbres à abattre, les plus dangereux, on peut penser qu'il s'agit d'une coupe de sécurité. Logique dans ce bois, propriété du Conseil général et géré par l'ONF, qui est très prisé des promeneurs et des sportifs.
Je prends encore quelques photos mais force est de constater que les Séité ont conservé leurs bretons. Mon scoop fait pschitt. je m'éclipse sans être vu...

4 commentaires:

cheval_breton a dit…

Après l'"agacement" à la vision des premiers clichés : quoi? des percherons avec des débardeurs bretons, et sur les terres bretonnes...quel affront.
Je suis obligée de m'incliner face à la beauté des clichés et même d'en faire la promotion sur le site du cheval breton.
Soyons fair play!!

Catherine a dit…

Et bien moi je trouve que les percherons et les bretons ont plutôt l'air de bien s'entendre...
Je comprends pourquoi tu aimes tant aller en Bretagne Jean-Léo !Jolies photos !

gabydu17 a dit…

Bonjour,Superbe blog, je suis resté lire vos articles, j'ai découvert le percheron magniffiques photos,Bravo.
j'ai publier la foire sur quoi-faire-dimanche.fr

etienne a dit…

Photos magnifiques, cadre superbe, merci aux hommes et chevaux débardeurs, merci m'sieur l'photographe !