mardi 9 juillet 2013

Bons Comportements À Bellême
















On s'était mis en quatre, à Bellême, pour ce concours itinérant percheron désormais dominical. Le Syndicat ornais du cheval percheron, avec l'aide très volontariste de la municipalité, a occupé l'espace en herbe du champ de foire avec un concours qui a accueilli 26 femelles et un étalon.
Concours modèles et allures, démonstration de débardage, démonstration de ferrage, promenades attelées en ville et test de caractérisation du comportement, on s'était donc mis en cinq et non en quatre pour le plus grand plaisir d'un public nombreux et ravi de voir que soleil et percherons étaient enfin parvenus à se mettre d'accord sur une date de rendez-vous.
















Florine, déjà experte en tressage.

















"Pédi quoi ?", semble dire cette percheronne.
















"Allons bon, des travaux... Et impossible de stationner".

Préparé par Sandra Barré et mis en place sur le terrain par les petites mains du Syndicat ornais, un test de caractérisation du comportement des pouliches s'est déroulé pendant cette journée. Un parcours comportant des obstacles visuels et sonores (franchissement d'un pédiluve, d'une zone de chantier avec panneaux de signalisation, bruits métalliques, musique) a permis aux percheronnes d'être évaluées en terme de comportement. L'exercice se terminait par une montée dans un van et ensuite par un test d'aptitude pour ces pouliches à donner leurs pieds. Franchise du cheval, émotivité, confiance... autant de points qui ont pu être évalués grâce à une grille de notation.

La caractérisation du comportement est une suite logique aux besoins grandissants de chevaux de trait de travail en milieux urbain, forestier et agricole, ainsi que dans les activités de loisir. Une confirmation, s'il en fallait encore une, qu'élevage et utilisation sont bien les deux mamelles complémentaires d'une même cause : la sauvegarde du cheval de trait.

















Le concours itinérant, le dernier salon où l'on cause ?
















Alaska des Hâtes est bien plus grand que les arbres, cette photo le confirme.
















Christine Sallé était venue en famille avec son Oncle Alfred.
















Sortie en bande pour les noires de l'élevage Bernard Boblet.

1 commentaire:

Gerard Beaute a dit…

Merci Jean Leo pour tes commentaires et les magnifiques photos, avec en prime la forêt de Bellême en arrière plan.

Mais où sont passées les banderoles de publicité habituelles qui polluent les photoss ?

Gérard BEAUTE