mardi 6 septembre 2011

Les Gros Doigts

Créés avant 1850, les comices agricoles, que l'on annonce régulièrement comme moribonds, se portent plutôt bien. En témoigne celui de Moncé-en-Saosnois. Les percherons du nord-Sarthe y étaient en nombre. Ceux des élevages Picherit, Heuzé, Cosme, Choplain et Souty.
À observer le toilettage des chevaux, on ne peut s'empêcher de faire une remarque sur les petites mains occupées à tresser queues et crinières. Toutes des mains de femme. Faudra-t-il un jour imposer des quotas pour que les hommes puissent eux aussi faire des tresses ? Une idée balayée d'un revers de main par une des tresseuses présentes à Moncé-en-Saosnois : "Avec leurs gros doigts, ils ne peuvent rien faire".

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Je me souviens il y a 20 ans, il n'y avait que des hommes. Quand j'ai commencé à tresser certains étaient heureux de voir une fille perchée sur un banc ... d'autre moins !!!! Les mentalités changent. Je suis sur que ces messieurs sont ravis d'être aussi bien accompagné aujourd'hui !!!
Catherine

biget a dit…

pas du tout!!! Pendant 150 ans dans le perche le nattage des percherons a eté l'apanage des hommes seulement. c'est encore le cas chez les Biget!!!

Martz Albert Sylvie a dit…

Quelle réponse élégante et pleine de considération pour toutes ces mains féminines aidantes Et si un jour, malade, vieillissant ou seulement surbooké, il arrive que le besoin d'assistance vous surprenne...seul le pardon, apanage des femmes depuis la nuit des temps, sera votre rédemption
Allez, femmes de tous les horizons, nattez, nattez et pardonnez les errances de la blogosphère percheronne

Sylviane a dit…

"La femme est l'avenir de l'homme" (Aragon).

Tom, Tama-Chan, Sei-Chan, Bibi-Chan, Gen-Chan, Vidock a dit…

Ben moi, quand j'ai voulu apprendre à natter, c'est bien chez Catherine que je suis allée!

Virginia

Anonyme a dit…

Moi aussi ,femme avec mes petits doigts à 22 ans je suis entrée dans le monde du Percheron et j'ai appris à natter avec plaisir.Et quelle stupeur de voir sur les concours des " anciens" nous supplier de natter leur chevaux parce qu'ils ne savent pas le faire...c'est une tradition que nous les femmes sommes en train de sauver parce que vous les hommes trouvez ça trop compliqué!!!

Déborah a dit…

"Depuis la nuit des temps, l'agriculture a été développée par les femmes. La plupart des agriculteurs du monde sont des femmes. Elles possèdent comme la terre le pouvoir de fécondité." Vandana Shiva, prix nobel alternatif 1993....
Rappelons aussi, qu'actuellement dans le monde le premier mode de traction agricole est la femme! Bien devant les chevaux, boeufs et tracteurs..."
Il est donc temps de redonner à la femme sa vraie place en agriculture.
Déborah

Anonyme a dit…

je ne dirais pas comme vous anonyne.Les garc savent nattés j'en connais meme qui natte très bien meme Jean Léo pourrait le dire
.Les hommes sont parfois patient