samedi 3 octobre 2015

L'Héritabilité En Tests

Les mâles.

Test de la surface nouvelle.

À l'occasion du concours national de la race percheronne 2015, mâles et femelles de 2 ans ont été soumis à des tests de tempérament simplifiés, un programme de caractérisation mis en place il y a quelques années par l'IFCE / INRA. Des 9 races de trait françaises, la race percheronne est actuellement la plus avancée dans ce programme de caractérisation.
Dans une note technique, l'IFCE rappelle les objectifs qui ont conduit à mettre en place ces tests de tempérament. 
"Ces tests issus de la recherche scientifique sont réalisés afin de caractériser le tempérament inné des chevaux. Les recherches récentes sur le tempérament ont permis d'en mesurer 5 dimensions :
  • l'émotivité ou propension à manifester des réactions de peur face à la soudaineté et à la nouveauté
  • la grégarité ou recherche de congénères
  • l'activité locomotrice ou propension à se déplacer spontanément
  • la réactivité vis-à-vis des humains
  • la sensibilité tactile"

Test de sensibilité tactile.


Prise de mensurations.



La pesée.

Les femelles.

Ce programme de caractérisation pour les mâles et les femelles devrait se poursuivre sur plusieurs années. On parle d'une dizaine d'années et d'au moins un millier de chevaux testés pour réellement permettre à ces données scientifiques d'être exploitables à grande échelle et offrir aux spécialistes la possibilité de mesurer l'héritabilité de ces données de tempérament.
Une plus grande connaissance du tempérament des chevaux devrait faciliter leur orientation et donc amener une meilleure valorisation.

Test de l'objet inconnu.

Test de soudaineté.

Test de la surface nouvelle.

Test de soudaineté.

7 commentaires:

Brigitte Guillaume a dit…

Le meilleur gagne-t-il un caractère en or ?

Anonyme a dit…

bonjour,
Petite question :
Sur tous les chevaux inscrits au concours modèles et allures, combien ont passés ces tests ?
Corinne

JLD a dit…

Corinne,
Le programme officiel de la SHPF spécifiait exactement ceci :
Tests de tempérament simplifiés pour les mâles de 2 et 3 ans.
Tests de caractérisation pour les pouliches âgées de 2 ans.
Maintenant, pour savoir combien de chevaux ont passé ces tests, voir avec la... SHPF !
Jean-Léo.

Doriane LAURENT a dit…

c'est surtout que certain se sont entrainés au parapluie et à la bâche avant de venir donc pour moi une bonne partie des tests est faussée car la réactivité ne sera pas la même le jour du test que le jour de la première présentation à ces objets. donc je voudrais bien qu'on m'explique dans les résultats comment il vont prendre en compte l'effet "milieu" dans lequel le cheval est élevé et travaillé...

JLD a dit…

La remarque de Doriane est tout à fait judicieuse. Selon l'IFCE/INRA, ce sont des tests sur l'inné, donc qui doivent être effectués sans aucun entraînement préalable.
Hélas, comme souvent, on pourra pointer le défaut d'information et de communication en amont. Dans ce domaine, TOUT est à revoir, ou à... construire.

Brigitte Guillaume a dit…

C'est assez !
Au lieu de déployer systématiquement des parapluies, objets prompt aux entrainements préalables, ne serait-il pas possible de faire venir de vraies baleines, afin d'éviter toute préparation initiale, et tester efficacement l'inné et non l'acquis ?

Pierre-Yves POSE a dit…

Bonjour,
Pour l'instant, sur des chevaux de deux ans se sont surtout les tests qui sont testés...
https://dl.dropboxusercontent.com/u/257685289/2015-07.pdf
Le nombre des équidés (24 races sont concernées, pas 9) qui auront passé les test en 2015 sera publié en fin d'année, il rest encore quelques concours et épreuves pour sortir des chiffres définitif. Cette année, l'objectif était surtout de présenter les test a un nombre d'éleveurs plus important mais c'est bien en 2016 qu'ils vont être généralisés sur tous le territoire grace notemment au programme de formation des "observateur tempéremment" http://www.equides-formation.fr auquelles vous pouvez tous participer. Il vient de démarer.
Seul, les équidés d'un an seront alors testés et il sera temps d'expliquer que le test est un test destiné à déterminer le caractère de l'animal pour en déduire par la suite, le type d'utilisation pour laquelle il serait prédestiné. Entrainer un aéquidé avant un test sur l'inné en fausse le résultat mais surtout ne sert à rien puisque il n'y a pas de bon et mauvais.... juste des diférents. Il n'est d'ailleur pas exclu qu'a terme, le meilleur dans tel discipline soit celui qui grimpe aux arbres la première fois qu'il rencontre un parapluie, même sans avoir pris le temps d'en compter les baleine !
Bonne journée
PYP