samedi 27 décembre 2014

Les Sourires 2014 > 2ème

Vincent, torse dénudé, ceint de son écharpe rose, quelle classe !

Mais vu de dos, c'est un autre tableau. Son prestige en prend un sacré coup.

Le palonnier simple, Guy maîtrise parfaitement. Mais le double, alors là, ça le dépasse complètement.

Valérie et Christine auraient pu se faire photographier devant un impressionnant percheron américain. Au lieu de cela, elles ont choisi un vieux tracteur rouillé. Allez y comprendre quelque chose...

Faut pas pleurer, Maxime, tu seras mieux classé l'année prochaine.

Il arrive que les paroles dépassent la pensée, n'est-ce pas Jérôme ?

Et après, on regrette.

C'est une tradition. Sur le chemin qui mène au terrain du bris des lances, les lanciers de Champagné se voient offrir des œufs durs par la population. Un œuf, ça va ; deux, ça passe ; mais au troisième, Alexis frise l'indigestion.

Se faire photographier au milieu des pommiers en fleur, c'est bien, Marine. Mais attention aux basses branches, même chargées de fleurs. La prochaine fois, avec un poney ça passerait mieux.

À la journée traction animale de Sciez en Haute-Savoie, le message était clair : Au travail, les chevaux ! Sinon, voilà ce qui vous attend.

1 commentaire:

Pollux Radieuse a dit…

Eh oui, ça ne rigole pas en Haute Savoie!!!
Bonne et heureuse année 2015, santé, bonheur et pleins de projets....Françoise